SCAPULAIRE.COM

Retour aux vestitaires Monsieur Marius

LES 65 ANS DE MARIUS


WILLY SAGNOL

28 novembre 2014

Il faut vous dire que Marius Trésor, c’est l’idole de ma jeunesse, l’idole de mon père.
J’avais son poster dans ma chambre, la photo de sa joie après son but à Séville.
Aujourd’hui, je travaille avec lui et je ne lui ai jamais dit… Je suis dans le même club, je le vois tous les jours, c’est très étrange pour moi de côtoyer son idole. Avant de venir aux Girondins, j’en ai profité pour l’inviter à faire le tirage au sort. Je trouvais que son image collait bien avec celle de la coupe de France, il a toujours eu un comportement irréprochable.

Aujourd’hui, on parle boulot, joueurs, on échange mais au fond de moi, à chaque fois, il y a un petit quelque chose qui vibre. Ça me fait le même effet avec Patrick Battiston, deux légendes que j’ai l’opportunité de croiser tout le temps désormais, mais que je vois encore avec mes yeux d’enfant.