SCAPULAIRE.COM

Retour aux vestitaires Monsieur Marius

LES 65 ANS DE MARIUS


ERIC BÉDOUET

9 décembre 2014

Le tout premier flash qui me vient, c’est celui du match contre lui.
Oui, j’ai joué contre Marius ! J’étais un tout jeune attaquant d’Angers, il était à Marseille.
J’avais 18 ans, j’allais très vite. Je pars vers le but, je pensais vraiment passer. Et… Il m’a taclé.
Un tacle !
J’ai sauté.

Il a fait un tacle très propre, il m’a pris le ballon. Je le vois encore, ses grosses cuisses brillantes, ses mollets énormes. Je lui en parle souvent. Il était en avance dans le football, il avait des qualités athlétiques modernes.
A l’époque, j’étais vraiment très impressionné.
Quand je suis arrivé au club, il y avait Marius Trésor, Patrick Battiston… J’étais heureux de rentrer dans un tel club. J’aurais aimé y jouer.
Comme Dominique Dropsy, ces gens ont marqué l’histoire, avec eux Marius est la pierre angulaire des Girondins. Et puis, c’est quelqu’un de très gentil.

Il est mondialement connu, partout où je suis allé, on m’a parlé de lui.
C’est un monstre médiatique. Pourtant, il est resté le même. Il a gardé sa gentillesse, son humilité et ça, c’est très rare. Je l’admire pour ça aussi!