SCAPULAIRE.COM

Retour aux vestitaires 1937-1938
8 juin 1937
Statut Pro

Le club obtient le statut pro, il est admis en 2e division, Groupe Sud.
18 aout 1937
Bientôt la reprise

Bordeaux, Champion de France Amateurs, a gardé une bonne partie de ses éléments de l’an dernier. En particulier les Gérard, Mancisidor, Popowicky( !), Dutour, Nalet, Miramon, Larnaudie, Catherineau, Massé, Urtizberea. Bordeaux a recruté aussi quelques bons joueurs espagnols de bonne classe ainsi que quelques Marocains. Les bordelais ont rappelé Heim, le demi centre Hongrois de Nancy, qui opéra déjà à Bordeaux.

Que se passera-t-il dans ce groupe Sud ? Les quatre premiers de la poule sont qualifiés pour le championnat final. Deux groupements semblent devoir être dominés très nettement : ce sont Nîmes et Bordeaux. Ce ne sont là évidemment que des impressions qui demandent des confirmations. (La Tribune Républicaine )

La Division II du championnat professionnel a été remaniée, comme vous le savez. Elle donnera lieu à une compétition en deux épisodes. Pour débuter la compétition est scindée en quatre poules géographiques ; elles qualifieront chacune quatre clubs qui formeront, vers la mi-saison, une poule unique. C’est alors que la compétition se déroulera. En attendant c’est donc à une épreuve de qualification que nous allons assister jusqu’à la fin novembre. Dans la poule Sud, choc des « bleus » à Toulouse, où les locaux recevront les Girondins. Rencontre intéressante parce que jouée par deux clubs jeunes et ambitieux. Le Toulouse FC qui veut faire triompher le ballon rond dans la cité des violettes, et semble en avoir les moyens, devrait l’emporter.
19 aout 1937
Champions de France Amateurs, les membres du Girondins BFC feront leurs débuts en « pro ».

Dans quelques jours, dimanche exactement, commencera le championnat « pro ». Les Girondins BFC, champions de France des amateurs 1937, ont jetés leur blanche hermine aux orties et sont passés dans la catégorie spéciale des professionnels. Ils débuteront officiellement à Toulouse contre le club local, et cette première sortie pourra, dans une certaine mesure, servir de base d’appréciation sur la valeur des deux nouveaux clubs faisant partie du groupe Sud de la seconde division.

Parmi les effectifs dont vont disposer les Girondins BFC qui battirent Scionzier en finale des amateurs, nous retrouvons les anciens, les Gérard, Miramon (ex-club Français), Nalet, Dutour, les Espagnols Urtizbéréa et Mancisidor, Catherineau et Massé. Dans le contingent des nouveaux, parmi les amateurs, signalons les Deschamps et Cholby, goal et arrière du F.C Bordeaux, la révélation de l’an passé dans le Sud-Ouest, le jeune Aunac, ailier venant du Carban Blanc, puis les Stadistes Grevel et Gilles, qui seront sans doute des remplaçants de bonne valeur ; notons également la présence du strasbourgeois Grunewald et celle de l’ex-Bastidien, Beslen. Mais là ne se seront pas arrêtés les efforts des dirigeants bordelais.

Ils comptent quelques recrues « pro » de valeur, notamment Janin, dix fois sélectionné du Maroc, l’africain Ben Saïd Arab et Laïd venant du G.S d’Orléansville. On attendait également Albor Jordan, pilier du même club, mais celui-ci resterait dit-on à Orléansville. Par contre, la venue des frères Svowozeck, deux polonais naturalisés Français et celle de l’international polonais Woscik sont proches. Le seul handicap sérieux des Girondins parait être la sévérité des matchs officiels, car cette fois ceux-ci ne laissent aucun répit. Cependant on peut croire que le Sud-Ouest sera dignement représenté dans le groupement pro et que les Girondins parviendront à répondre favorablement aux assauts de leurs plus coriaces adversaires qui seront, sans doute, Saint-Étienne, Nice, Montpellier et peut-être le team toulousains.