Bertus De Harder, un destin hors du commun (V)

Quand il arrive à Bordeaux, en aout 1949, il ne parle pas un seul mot français.
Il est seulement le 3e hollandais de toute l’histoire à jouer dans un club étranger.
Il est encore trop tôt pour mesurer l’extraordinaire importance que prendra cette arrivée, « sous licence amateur » de surcroit !

Garçon timide et effacé hors du terrain, il sera très extraverti sur les pelouses françaises.
Il n’est pas très grand, chauve, plutôt bedonnant, ses cuisses sont énormes, il n’est plus très jeune (29 ans).

Il créera la surprise dès sa première saison en faisant tourner en bourrique tous les défenseurs chargés de le marquer.
Il marque 21 buts en 34 matches.

14011920b

4 Commentaires

  1. Pierre RETIF

    Bertus était un génie du foot..une technique hors du commun….prés de ses 40 ans à Angoulême à l’ « A.S.A » avec son Fils Jan..et notre avant centre Aquaron…c’était un régal….il enmenait son adversaire…et en pleine vitesse il « bloquait le ballon à son talon..l’arrierre était « éliminé »..et il avait tout le temps de donner un ballon en « or »…les déplacements dans sa petite voiture « allongée » départ de Soyaux…bons souvenirs…Pas de nouvelles de Jan . peut-être est-il resté à Jarny ?

    Répondre
    1. Devassine

      Bonsoir,
      J’avais laissé un message concernant Bertus. Apparemment. Il a été supprimé. Pourquoi ? J’étais sérieuse dans ma démarche et de plus, j’ai des nouvelles de Jean.
      Merci de prendre contact par courriel si sérieux.
      Cordialement
      Françoise de Meurthe et Moselle

      Répondre
      1. doudou (Auteur de l'article)

        Je viens de voir votre commentaire.
        Je vais prendre contact avec vous.

        Répondre
  2. Devassine

    Bonjour,
    Mon gendre est un des petits fils de Bertus. J’aimerais lui faire une surprise en récupérant des photos , des articles et autres sur son grand père. Est ce que se serait possible ?
    Bon week end
    Françoise

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *