Bordeaux-Dieppe 4-1

PARC DE SUZON
Les équipes se présentent avec les formations  suivantes :

FC Dieppe : Cabanis, Jankowski et Homar, Tassel, Guégan et Vernay, Capelle, Bégin, Sampério, Besse et Matussière .

Girondins BFC : Gérard, Mancisidor et Arana, Ben Arab, Pignol et Catherineau, Salson, Rebibo, Uzan, Ruocco et Laïd.

Arbitre : M.Couzin

La première mi-temps montra incontestablement la supériorité territoriale des Bordelais, mais leur jeu  fut trop désordonné pour être effectif.

Par ailleurs, les passes des demis manquèrent de rapidité d’où ralentissement dans l’attaque, ce que les Dieppois surent mettre à profit.
Nous avons distingué durant cette mi-temps, l’ailier gauche Salson et son intérieur Rebibo, qui fut le seul à tenter le but.
L’autre ailier, Laïd et l’arrière Arana-Uzan et Ruocco parurent lents.

La seconde mi-temps commença par un assaut des Girondins, et un but dans la cage de Cabanis, Laïd étant l’auteur de ce but.
Dès cet instant, les « Harengs » doivent, comme avant le repos, se défendre sérieusement.

Ils ne peuvent pourtant empêcher  Laïd de marquer un second but à la 17eme minute et Uzan d’obtenir le 3eme. Quelques secondes après sur une balle expédiée par Ben Arab, l’ailier Salson, bien  servi, partis le long de la touche, trompa Tassel et adressa à Rebibo, lequel, de la  tête,  mis sur le poteau, alors que Cabanis, ne pouvait plus rien tenter pour sauver ses filets.

Malchance…..

Le match est tout à l’avantage des Girondins, dont l’ascendant est de plus en plus net.
On note de très rares contre attaques, peu dangereuses, à l’actif des Dieppois, et c’est encore l’assaut du camp des visiteurs.
Sur un corner, toujours magistralement tiré par Laïd, Salson marque le 4e but.

dieppe

Norrkoping, Intertoto 1995-1996

Bixente, jeune capitaine des Girondins, n’a manqué que 3 de ces 18 étapes, de cette longue et incroyable épopée européenne, commencée ce 1er juillet par la rencontre face aux Suèdois de Norrkoping.

Celui-là c’est loin. J’ai du mal à m’en souvenir. C’est notre premier match officiel, Laurent Fournier était encore avec nous. C’est un peu la victoire symbole de notre bonne reprise à Capbreton, qui nous a permis de mettre à l’aise les nouveaux et d’oublier les galères de la saison passée.

1996Norrkoping

La vidéo du match
La feuille de match